Pour l’éducation des filles.

Et qu’elles n’aient plus à se battre pour construire leur avenir. Aujourd’hui encore, elles sont 130 millions à ne pas avoir accès à l’éducation.

Cléo, 17 ans, Zimbabwe

Pour l’autonomie des femmes.

Et qu’elles n’aient plus à combattre les inégalités économiques et sociales qui les entravent. Elles restent les premières touchées par la pauvreté et la précarité.

Jannatun, 45 ans, Bangladesh

Pour les droits des femmes et des filles.

Et contre les discriminations et les violences sexistes ou sexuelles que subit encore une femme sur trois dans le monde.

Maria, 54 ans, Guatemala

Cléo, Jannatun, Maria et des millions de femmes se battent déjà pour que le monde d’après ne reste pas qu’une utopie. Ce monde ne se fera pas sans vous.

J’adhère au manifeste

En laissant vos coordonnées, vous acceptez que CARE France vous contacte pour vous donner plus d’informations sur ses actions et vous proposer de vous mobiliser à ses côtés.

CARE vous offre votre badge de profil #NoubliezPasLesFemmes à afficher sur les réseaux sociaux.

 

*Champs obligatoires

Merci